229

Conducteur de travaux : en quoi consiste ce métier ?

 Conducteur de travaux : en quoi consiste ce métier ?

Sur chantier de bâtiment, il n’y a qu’une seule personne qui soit le chef : c’est le conducteur de travaux ! Ce responsable assume le rôle du maître en coordonnant et en supervisant les activités des ingénieurs et des entreprises du bâtiment engagés dans la construction, la rénovation ou l'agrandissement d'un ouvrage. Sa responsabilité principale consiste à garantir le respect des réglementations en matière de construction et à veiller au respect des délais d'exécution.
Le conducteur de travaux peut également être désigné par d'autres termes, tels que chef de secteur travaux publics ou chef de travaux. Il peut être appelé cheffe de secteur travaux publics, cheffe de travaux, chef de travaux BTP ou cheffe de travaux BTP, ou encore conducteur ou conductrice de travaux.
Dans cet article, nous vous expliquons en détail le rôle et les responsabilités du conducteur de travaux. Nous vous fournissons également toutes les informations concernant les domaines auxquels ce professionnel peut exercer son métier ainsi que les études à suivre pour être un conducteur de travaux.

Si vous avez besoin d'une entreprise de charpentes, grillage ou structures métallique appelez METAL 2000 !

Conducteur de travaux : qu’est-ce que c’est ?

Le conducteur de travaux est une personne ayant suivi des formations spécifiques dans le bâtiment pour devenir le chef de travaux. Il joue un rôle essentiel dans la gestion d'un chantier, depuis la phase de préparation jusqu'à la livraison finale. Sa mission principale consiste à superviser et à coordonner toutes les tâches liées au chantier, tant sur le plan technique que sur les volets administratifs et financiers. Ce responsable doit garantir la bonne exécution des travaux, tout en respectant le planning et le budget défini.
Au sein d’une entreprise de taille moyenne ou sur un chantier impliquant plusieurs lots, le conducteur de travaux collabore généralement avec le chef de chantier pour assurer la production interne. Il assure également la coordination de tous les intervenants externes à l'entreprise. Il travaille en étroite collaboration avec les prestataires, les sous-traitants, les bureaux d'étude technique, les bureaux de contrôle, la maîtrise d'œuvre et la maîtrise d'ouvrage.
Il joue son rôle convenablement en s’assurant du bon déroulement de la phase des travaux et en garantissant la bonne collaboration entre toutes les parties le rôle de "couteau-suisse" en s'assurant du bon déroulement de la phase des travaux et en garantissant la bonne collaboration entre toutes les parties intervenantes.
Il est préférable d'avoir une organisation impeccable et une connaissance approfondie des métiers et des techniques de construction. Ces compétences sont généralement acquises grâce à une expérience pratique sur le terrain, en commençant en tant que chef d'équipe, puis en évoluant vers le rôle de chef de chantier.

conducteur de travaux

Les principales tâches d’un conducteur de travaux

Les missions principales d'un conducteur de travaux peuvent être résumées de la manière suivante :

A la phase de préparation d’un chantier

1.      Établit les méthodes de travail et les procédures de construction les plus efficaces pour mener à bien les travaux. Il veille également à respecter le planning afin d'assurer une livraison dans les délais impartis.
2.      Élabore la planification des ressources nécessaires pour la réalisation du chantier, incluant les équipes, les matériaux, les consommables, les matériels  nécessaires du chantier ainsi que les prestataires externes et les sous-traitants.
3.      Vérifie la disponibilité des ressources requises en fonction du calendrier des travaux.
En ce qui concerne la main-d'œuvre, le conducteur de travaux effectue une planification prévisionnelle des compagnons de l'entreprise, en prenant considération de leurs compétences et de la complémentarité des équipes. L'objectif est de constituer une équipe de travail performante. Si les compagnons internes ne sont pas en nombre suffisant pour réaliser les travaux, il peut faire appel à de la main-d'œuvre intérimaire.
Pour ce qui est du matériel, le chef de travaux anticipe les besoins en équipement pour exécuter les ouvrages et commande le matériel auprès du service interne dédié, s'il existe. Dans le cas où le matériel nécessaire n'est pas disponible en interne, il passe des commandes auprès d'un loueur externe.
A propos des matières premières, ce responsable de chantier détermine les matériaux nécessaires à la réalisation des travaux. Puis, il choisit les fournisseurs de ces matières premières par le biais d'appels d'offres. Il procède ensuite à la passation des commandes et organise les livraisons sur le chantier en fonction du planning prévisionnel des travaux.
Concernant les consommables, le conducteur de travaux définit les besoins en consommables majeurs. Il choisit également les fournisseurs, passe les commandes et planifie les livraisons. Les consommables secondaires sont commandés au fur et à mesure des besoins sur le chantier.
Enfin, le conducteur détermine les prestations qui ne peuvent être réalisées par les équipes internes de l'entreprise ou par l'intérim. Il prépare les dossiers de consultation et lance des appels d'offres pour sélectionner les entreprises externes qui interviendront sur le chantier. Il gère les contrats avec les prestataires et les sous-traitants, et organise leurs interventions.
4.      Réalise les préparatifs nécessaires pour la mise en œuvre concrète des différents ouvrages.
Le conducteur de travaux doit avoir une copie détaillée des plans d’exécution, approuvés par la maîtrise d'œuvre. Pour ce qui est des prestations internes, ce responsable doit élaborer une planification opérationnelle détaillée pour chaque ouvrage. Il organise minutieusement les différentes actions et prépare les équipes travaux en vue de leur réalisation.
En ce qui concerne les prestations externes, le conducteur de travaux vérifie le bon déroulement des travaux exécutés par les prestataires et les sous-traitants, notamment au sujet des méthodes et des moyens choisis. Il réalise les ajustements nécessaires pour garantir l’évolution future des travaux et planifie les différentes interventions.

Lors de la phase d’exécution d’un chantier

Le conducteur doit :
1.      Surveiller les activités en cours de réalisation :

  • Il veille à ce que la conformité et la qualité des ouvrages en cours d'exécution réponde aux spécifications du client.
  •  Il gère les équipes travaux pour garantir un rendement et une qualité appropriées des ouvrages.
  • Il s'assure que les équipes disposent des ressources nécessaires pour effectuer leur travail efficacement.
  • Il procure rapidement les ressources manquantes si nécessaire.
  • Il assiste ses équipes dans la gestion des imprévus qui peuvent survenir lors de l'exécution des tâches.
  • Il garantit la sécurité des travailleurs sur le chantier.
  • Il assiste les prestataires et les sous-traitants dans la gestion des difficultés rencontrées sur le chantier.
  • Il assure la bonne coordination des différentes interventions sur le chantier.
  • Prémunit la qualité des ouvrages pour concorder aux exigences du client

2.      Coordonner les interactions avec le maître d'ouvrage et la maîtrise d'œuvre.
Le conducteur de travaux est chargé de maintenir une communication fluide avec le Maître d'ouvrage et la Maîtrise d'œuvre. Il doit s'assurer de la satisfaction du client et du respect des termes du contrat. Par ailleurs, toute demande de modification du cahier des charges émanant du client.
3.      Assure la bonne gestion financière du chantier
Le conducteur de travaux est responsable de la bonne gestion des aspects financiers du chantier. Il veille à ce que les ressources financières soient utilisées de manière optimale et en conformité avec le budget établi. Il suit les dépenses, évalue les coûts et cherche à maximiser l'efficacité économique du projet.
Pour ce qui est du matériel, matière première et consommables, le chef de travaux veille à maintenir les budgets accordés pour s'assurer qu'ils sont respectés en fonction du budget initial et de l'avancement du chantier. Il examine et approuve toutes les factures afin de garantir leur conformité aux conditions commerciales négociées.
En ce qui concerne les prestataires et les sous-traitants, le conducteur de travaux BTP veille à ce que les situations de travaux correspondent fidèlement aux ouvrages réalisés. En tant que décisionnaire, il transmet ensuite toutes les informations financières pertinentes au service comptable et au contrôle de gestion. Il s'assure que les factures sont réglées dans les délais légaux et que la gestion comptable du projet est effectuée correctement. Enfin, il suit attentivement l'aspect financier du chantier en collaboration avec le contrôle de gestion et la direction, afin de garantir la rentabilité financière attendue pour le projet.
4.      Accomplir le projet et le livre au client sans réserve.
En dernière étape, le chef de secteur travaux BTP s'assure d'obtenir le procès-verbal de réception signé par le client, confirmant l'achèvement du projet. Il résout les éventuelles réserves soulevées, demande le paiement final, et procède à la préparation des Dossiers des ouvrages exécutés (DOE) conformément aux exigences du contrat. Enfin, il assure le suivi de l'année de parfait achèvement de l'ouvrage pour garantir la satisfaction du client à long terme.

Si vous avez besoin d'une entreprise de charpentes, grillage ou structures métallique appelez METAL 2000 !

Quelles sont les qualités requises pour être un bon conducteur de travaux ?

Le conducteur de travaux doit posséder des connaissances techniques approfondies dans tous les domaines du BTP. En revanche, il doit également développer diverses compétences comportementales pour réussir dans son rôle. En tant que coordinateur indispensable sur un chantier, il doit avoir un bon sens d’écoute et d'excellentes capacités relationnelles. Il doit être en mesure de s’adapter à différents interlocuteurs présents sur le chantier.
La rigueur et l'organisation sont des qualités primordiales pour un conducteur de travaux. Rien ne lui échappe dans la gestion quotidienne d'un chantier. Il est responsable de l’administration des stocks, et peut être demandé en cas de sous-effectif pour les travaux. Il doit également s’assurer que chaque corps de métier respecte les pratiques professionnelles et les réglementations en vigueur en matière d'urbanisme et de bâtiment.
Assumer la responsabilité et diriger un chantier impliquent la prise de décisions rapides en cas d'imprévus... tout en maintenant constamment son calme.

Dans quels domaines peut-on exercer le métier de conducteur de travaux ?

Les entreprises du secteur du BTP sont constamment à la recherche de conducteurs de travaux chevronnés. Que ce soit dans les entreprises du bâtiment, les bureaux d'études techniques, les collectivités territoriales ou même les cabinets d'architectes, tout projet de construction publique ou privée nécessite les compétences d'un conducteur de travaux.
Qu’il s’agisse de la construction de maisons individuelles, d'agrandissement de zones commerciales, de la surélévation d'immeubles, et bien d'autres projets, les conducteurs de travaux ont de nombreuses opportunités d'emploi et peuvent travailler dans divers domaines du secteur de BTP.

Quelle formation est nécessaire pour devenir conducteur de travaux ?

Pour devenir conducteur de travaux, plusieurs options de formation s'offrent à vous. Après l'obtention du baccalauréat, vous pouvez vous orienter vers des formations reconnues à un niveau bac 2. Parmi celles-ci, on peut citer le BTS Bâtiment, le BTS Travaux Publics, le BTS Management Économique de la Construction, ou encore le Titre de Technicien Spécialisé Conducteur de Travaux (préparé à l'ESTP).

Une autre possibilité est de suivre une formation conduisant à un niveau bac 3, comme une licence professionnelle en Conduite de Travaux en Travaux Publics, une licence professionnelle en Métiers du BTP (génie civil et construction, bâtiment et construction, management et conduite de travaux, etc.). Il faut savoir que de nombreux conducteurs de travaux possèdent un diplôme d'ingénieur en génie civil ou dans le domaine du BTP, en raison de la complexité des chantiers et de la réglementation dans le secteur du BTP.

Quelles sont les qualités requises pour être un bon conducteur de travaux ?

Le conducteur de travaux doit posséder des connaissances techniques approfondies dans tous les domaines du BTP. En revanche, il doit également développer diverses compétences comportementales pour réussir dans son rôle. En tant que coordinateur indispensable sur un chantier, il doit avoir un bon sens d’écoute et d'excellentes capacités relationnelles. Il doit être en mesure de s’adapter à différents interlocuteurs présents sur le chantier.
La rigueur et l'organisation sont des qualités primordiales pour un conducteur de travaux. Rien ne lui échappe dans la gestion quotidienne d'un chantier. Il est responsable de l’administration des stocks, et peut être demandé en cas de sous-effectif pour les travaux. Il doit également s’assurer que chaque corps de métier respecte les pratiques professionnelles et les réglementations en vigueur en matière d'urbanisme et de bâtiment.
Assumer la responsabilité et diriger un chantier impliquent la prise de décisions rapides en cas d'imprévus... tout en maintenant constamment son calme.

FAQ

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit