Comment réduire la consommation énergétique de son local professionnel ?

09 72 10 19 19

Par souci écologique et économique, vous cherchez à réduire la consommation énergétique de votre local professionnel… Mais vous n’avez pas le temps de chercher toutes les astuces qui vous permettraient d’y parvenir. Métal 2000 a sélectionné pour vous les points importants à revoir pour baisser votre consommation énergétique.

Gaz, électricité… Choisissez bien votre fournisseur !

Premier point sur lequel veiller : le choix de votre fournisseur. Il serait fâcheux de continuer à payer un abonnement très onéreux lorsque vous avez des dizaines d’autres possibilités à portée de main !

Gaz : utilisez un comparateur pour choisir le meilleur abonnement

Votre facture de gaz dépend, bien sûr, de votre consommation, mais aussi de la zone de tarification dans laquelle vous vous situez. En effet, selon l’endroit où vous vous situez par rapport au réseau d’acheminement du gaz naturel, vous paierez plus ou moins cher !

De nombreux fournisseurs proposent aujourd’hui des abonnements au gaz pour les professionnels. Engie (ex-GDF Suez) bien sûr, mais aussi Antargaz, Eni… Certains sont mêmes spécialisés dans la fourniture de gaz aux professionnels ; c’est le cas, par exemple, de Gazprom Energy. Deux types d’abonnements s’offrent alors à vous : les abonnements à tarif indexé sur le Tarif Réglementé de Vente du gaz et les abonnements à tarif fixe sur une ou plusieurs années (qui, souvent, vous engagent à rester chez ce fournisseur pour une durée définie).

Les paramètres sont nombreux à prendre en compte ; c’est pour vous éviter de vous perdre que des comparateurs de gaz en ligne existent. Ils vous permettront de choisir l’abonnement le plus adapté aux besoins de votre entreprise, au meilleur tarif.

Choisissez l’abonnement à l’électricité le plus adapté (EDF, Engie, Eni…)

Si votre entreprise ne consomme pas obligatoirement du gaz, elle échappera difficilement à la consommation d’électricité ! 

Là encore, de nombreux tarifs existent puisque depuis 2017, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. L’abonnement EDF (plus connu sous le nom de “Tarif Bleu”) que nous détaille cette page, n’est plus la seule option des consommateurs, particuliers comme professionnels… Les principaux concurrents de cette offre sont Engie, Total Direct Energie et Eni ; mais d’autres fournisseurs, notamment spécialisés dans la fourniture d’énergie “verte”. En réalité, ils ne vous fournissent pas directement une énergie d’origine renouvelable, car cela est physiquement impossible, mais s’engagent à réinjecter dans le réseau commun une quantité d’énergie renouvelable équivalente à votre consommation (c’est le système des garanties d’origine). 

Ce que vous paierez mensuellement dépend, là encore, de votre consommation en kWh mais aussi de la puissance à laquelle vous avez souscrit. Les tarifs préexistants auxquels vous pouvez souscrire vont souvent jusqu’à 36 kVa. Au-delà, il faudra contacter votre fournisseur pour négocier un contrat plus adapté.

Quelques pistes pour moins consommer

Surveillez la consommation de vos appareils électriques

Le matériel électronique prend de plus en plus d’importance dans la vie des entreprises. Si l’on a tendance à considérer les ordinateurs comme des machines qui fonctionnent “toutes seules” (surtout lorsque l’on parle d’ordinateurs portables), il n’en est rien…

Cet article vous explique en effet que la consommation a un réel impact sur votre facture d’électricité. Un ordinateur fixe consomme en moyenne 600 kWh par an s’il est allumé huit heures par jour (ce qui est généralement le cas), 150 à 300 pour un ordinateur portable.  Certains ordinateurs particulièrement performants peuvent même consommer jusqu’à 1 400 kWh par an. Multipliez ça avec le nombre de terminaux que vous avez dans votre entreprise, et vous verrez que l’impact est loin d’être négligeable…

Vous pouvez adopter certains gestes simples pour limiter votre consommation : éteindre l’écran lorsque vous ne travaillez par sur votre ordinateur, l’éteindre lors d’une absence prolongée – ou a minima, le mettre en veille, mettre les accessoires hors tension lorsque vous ne les utilisez pas… Ces réflexes doivent aller de soi, comme éteindre la lumière lorsque vous sortez d’une pièce !

La rénovation énergétique, un investissement sûr

Autre point très important : l’isolation. Été comme hiver, elle est primordiale, car elle vous permet de limiter une trop grande chaleur ou fraîcheur dans votre pièce. Elle peut passer par l’installation de double-vitrages, de panneaux isolants ou de revêtements spéciaux. Si ces travaux peuvent sembler très onéreux, ils ont cependant l’avantage de faire baisser sensiblement et durablement vos dépenses en énergie. Ils peuvent, de plus, être partiellement pris en charge par certaines aides et subventions, privées comme publiques.

Votre consommation d’électricité en entreprise ne peut pas se voir divisée par deux du jour au lendemain, mais vous disposez de plusieurs leviers pour agir dessus : changer de fournisseur, diffuser des bonnes pratiques au sein de vos équipes et peut-être même rénover vos locaux pour les rendre plus efficaces énergétiquement !

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide

Astuces & Conseils

Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?
25 janvier

Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?

Vous habitez une région ventée et vous hésitez à faire poser des volets roulants sur vos fenêtres ? Rassurez-vous ! Cela est tout à fait possible. En effet, les stores répondent à une norme établie en fonction de leur résistance au vent. … Continuer la lecture de Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?

Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d'urgence
24 janvier

Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d’urgence

Commander à distance les systèmes de fermeture de sa maison est une pratique qui s’intègre de plus en plus dans les foyers. Le volet roulant ne fait pas exception à la règle et devient lui aussi un matériel connecté, manipulable … Continuer la lecture de Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d’urgence

rideau métallique
8 février

Victime d’une arnaque en dépannage rideau métallique, quels sont mes recours ?

Bien souvent, la panne rideau métallique se produit à un moment où vous n’avez pas le temps de vous occuper de ce genre de problème. C’est tard le soir et vous avez envie de rentrer chez vous ou alors en … Continuer la lecture de Victime d’une arnaque en dépannage rideau métallique, quels sont mes recours ?