636

Un parquet sur du plancher chauffant : Quelles recommandations ?

 Un parquet sur du plancher chauffant : Quelles recommandations ?

Le plancher chauffant est un appareil de plus en plus populaire dans les maisons modernes. Ces dispositifs cryogéniques sont souvent associés à des modes de chauffage modernes, performants et respectueux de l'environnement. Cependant, de nombreuses personnes hésitent à l'utiliser en raison d'une suspicion d'incompatibilité avec le parquet. Nous vous proposons quelques réflexions sur le sujet pour vous aider à choisir la combinaison idéale entre plancher chauffant et parquet.

Est-il possible de poser du parquet sur un plancher chauffant ?

Contrairement à ce que l'on peut parfois lire sur Internet, il n'y a pas d'interdiction totale de poser du parquet sur un chauffage au sol. En revanche, il n’est pas toujours possible de poser tout parquet sur tout plancher chauffant. 

Les documents techniques uniformes réglementant la pose de parquet sont :

  • Parquet cloué : DTU 51.1.
  • Parquet flottant : DTU 51.11.
  • Parquet collé : DTU 51.2

Le seul DTU mentionnant la pose de parquet sur plancher chauffant est le DTU 51.2 qui fait référence au parquet collé. Par conséquent, il est supposé que les installations clouées et flottantes ne sont pas compatibles avec le chauffage par le sol. Par conséquent, pour ce type de chauffage, il est permis d'utiliser uniquement une pose collée. La pose clouée peut gravement endommager le système de chauffage et la pose flottante peut réduire les performances de transfert de chaleur. Pour préparer le projet, vous devez choisir un parquet approprié pour le collage. Idéalement, utilisez une surface d’encollage avec plusieurs supports pour faciliter le montage. Le système de chauffage doit être froid parce que le parquet sur de tels systèmes peut supporter des températures allant jusqu'à 28°C.

Quels sont les défis lors de la pose de parquet pour chauffage au sol ?

Quels sont les défis lors de la pose de parquet pour chauffage au sol ?

Il existe de nombreux problèmes lors de la pose de parquet sur un chauffage au sol. Le plus gros écueil est avant tout la résistance thermique du bois. Le bois est un très bon isolant qui ne crée pas de ponts thermiques. Donc si vous le posez au sol, vous éviterez que les calories du plancher chauffant ne se propagent dans la pièce.

De ce fait, un fonctionnement intensif en chauffage basse température n'offre pas un confort de chauffage suffisant et augmente significativement la consommation.

Par conséquent, utilisez un parquet avec une résistance au transfert de chaleur de 0,15 m².K/W ou moins. Ces informations se trouvent généralement sur la fiche technique du produit en question.

Un autre problème majeur est la déformation des lames du parquet. On suppose à tort que le gauchissement du parquet est directement lié à la présence continue de chauffage, mais ce n'est pas exactement le cas. C'est simplement le résultat direct de méthodes d'installation incorrectes. Nous en reparlerons plus tard. 

Enfin, certains experts pointent le problème de l'absorption naturelle de la chaleur par les dalles de béton. Car avec un revêtement de sol classique, la chaleur des rayons du soleil pénètre très facilement dans le béton, garantissant une armature chauffante gratuite et respectueuse de l'environnement. Si le parquet est trop épais, il annulera cette chaleur naturelle. Dans ce cas, il est souhaitable de choisir des parquets avec une épaisseur minimale.

Poser un parquet sur un plancher chauffant : bonnes pratiques 

Il ne suffit pas de trouver le bon type de parquet et la bonne méthode de pose du chauffage au sol. Car il est aussi impératif de connaître les bonnes pratiques pour poser efficacement du parquet et éviter les catastrophes. Il y a trois règles vraiment importantes à respecter :

  • Sol lisse et propre

Tout d'abord, assurez-vous que le sol n'est pas mouillé, sale, bancal, troué ou bosselé. Sinon, le parquet pourrait moisir ou se déformer, entraînant inévitablement une perte de chaleur par le sol.

Pour éviter cela, pensez à niveler et lisser le sol avant de poser le parquet. Dans certains cas seulement, ajouter un apprêt pour lisser certaines imperfections. Après cela, il doit être sec et sans poussière.

  • La pose des dalles doit être dans le bon sens

Lors de la pose des dalles, pensez à les poser dans le bon sens des rayons du soleil, c’est-à-dire perpendiculairement à la fenêtre. Sinon, votre ligne de mire s'arrêtera au bord. Cela n'affecte pas du tout le chauffage par le sol, mais c'est quand même important.

  • Il faut prévoir de 10% à 15% de lames en plus

Il y a toujours le risque de jeter certaines dalles en raison des mauvaises coupures ou de dommages. Pour cette raison, il est important de toujours prévoir d'ajouter 10 à 15 plaques supplémentaires afin de pouvoir poser confortablement.

Planchers chauffants hydrauliques : quelques recommandations techniques

Planchers chauffants hydrauliques : quelques recommandations techniques

Le système de chauffage moderne le plus recommandé et le plus couramment associé est le chauffage au sol hydraulique. Ce système propose de faire circuler l'eau de chauffage très simplement dans un réseau de canalisations très robuste entièrement noyé dans la dalle béton.

Pour cette raison, le plancher cloué doit être évité car l'emplacement des tuyaux de chauffage encastrés dans la dalle est inconnu.

Le système de chauffage doit être complètement éteint pendant les travaux. C'est la condition principale pour une pose réussie et un parquet sans déformation. Cependant, le contrôle du chauffage est plus compliqué. Il est recommandé d'allumer le chauffage en continu 3 semaines avant la pose du parquet afin que le taux d'humidité de la dalle soit complètement stabilisé. Le chauffage doit être éteint 48 heures avant de commencer la pose du parquet.

Vous devez attendre environ une semaine que la colle sèche complètement avant de reprendre le chauffage. Ce redémarrage doit être progressif, idéalement par paliers de 5°C sur plusieurs heures par jour. Après quelques jours, le chauffage fonctionne parfaitement. Sans réchauffage progressif, l'enroulement et la distorsion des lames sont courants.

D'autre part, la taille des lames est importante pour limiter le phénomène de torsion. En général, nous recommandons de choisir une lame de 90 mm de large et 14 mm d'épaisseur. Les essences très rustiques comme le chêne peuvent atteindre une largeur maximale de 130 mm.

Conclusion

Un parquet sur du plancher chauffant est un confort optimal offert par votre sol. Pour en profiter sans gêne, sa pose nécessite l’intervention d’un expert qui maîtrise tous ces enjeux. Nous mettons à votre disposition des professionnels confirmés pour vous assurer parfaitement la tâche. Vous pouvez également nous demander un devis gratuit maintenant que vous avez une idée claire et plus approfondie. 

FAQ

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit