Une aide de l’État pour l’installation de rideaux de fer dans les bureaux de tabac

01 85 42 17 17

Avec l’augmentation du prix du tabac, les buralistes deviennent de plus en plus des cibles privilégiées pour les braqueurs. Aussi, l’État a décidé de leur donner un coup de pouce pour la sécurisation de leurs commerces. Cette aide se traduit soit par l’installation de nouveaux modes de protection, dont le rideau métallique en extérieur comme en intérieur, soit par la réalisation d’un audit permettant de détecter les faiblesses du système de sécurité en place et d’y remédier. Zoom sur cette mesure…

Quelles conditions doivent être remplies par le buraliste pour bénéficier de l’aide ?

L’aide de l’État est ouverte à tous les buralistes. Elle porte sur la sécurisation extérieure, mais aussi intérieure du magasin comme la mise en place d’un rideau de fer pour la réserve de tabac ou l’installation de serrures renforcées entre autres. Il s’agit aussi à travers ce renforcement de la sécurité de protéger les personnes et pas seulement les biens. Les transferts de fonds et les livraisons de cigarettes sont donc aussi concernés par ce dispositif légal.

Comme la plupart des aides, une partie est accordée sur le matériel et l’autre sur la main d’œuvre d’installation. Ainsi, le matériel peut être remboursé jusqu’à 80 % et la main d’œuvre jusqu’à 50 %. Le tout ne doit pas excéder 15 000 € et l’aide est renouvelable tous les 4 ans. Les buralistes peuvent donc étaler leurs dépenses dans le temps afin d’être subventionnés pour complètement sécuriser leurs magasins.

Quel rideau de fer est éligible à ce dispositif légal ?

Parmi les matériels pris en charge par le dispositif, on retrouve le rideau métallique sans grande surprise. En effet, il est la protection par excellence de la devanture des magasins, donc aussi des bureaux de tabac et est ultra résistant aux attaques des voleurs en tout genre. Il était donc normal qu’il se retrouve éligible à l’aide gouvernementale de sécurisation des bureaux de tabac.

Pour autant, il doit répondre à certaines normes de sécurité et comporter une serrure A2P pour rentrer dans le dispositif. Il doit donc comporter la mention normée NF, AFNOR ou autre pour être pris en charge par la subvention.

Comment obtenir la subvention ?

Pour rentrer dans le dispositif, le buraliste doit impérativement prendre un professionnel qui se chargera de la fourniture du matériel et de son installation. Si le buraliste achète un rideau métallique et le pose lui-même, cela ne marche pas et il ne sera pas subventionné. Le professionnel doit remettre la facture détaillée au buraliste une fois les travaux effectués.

Le buraliste dispose ensuite d’une année complète pour faire parvenir la facture à l’administration fiscale qui alloue la subvention. Il est à noter que si le buraliste utilise une partie du dispositif légal pour effectuer un audit préalable, l’audit doit être réalisé par une entreprise ou un bureau de consultation indépendant pour pouvoir être, lui aussi, pris en charge par la subvention.

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide