263

À quel prix s’attendre pour la construction d’un puits en 2024 ?

 Prix construction puits

par SALAH publié le 01 Feb 2024

D’après le Code de l’environnement, tout propriétaire a le droit d’exploiter les sources d’eau souterraine présentes sur sa propriété. Ainsi, vous pouvez faire creuser un puits dans votre jardin afin de profiter d’une source d'eau gratuite et potentiellement illimitée.

Cependant, le forage d’un puits peut entraîner des coûts conséquents et varier en fonction de plusieurs paramètres. En outre, divers types de puits existent, et leur mise en œuvre dépend d’un ensemble de facteurs souvent liés aux caractéristiques du terrain. 

Enfin, il convient de respecter certaines démarches spécifiques pour profiter d’un puits fonctionnel dans votre jardin. Explorez cet article qui détaille, pour vous, tout ce qu’il faut savoir sur le forage d’un puits pour un particulier !

Est-il possible de réaliser un forage de puits dans son jardin ? 

Pour un particulier, il est envisageable de faire creuser un puits dans son jardin. 

Cette démarche découle généralement de la volonté d’économiser l’eau de manière durable et d’optimiser l’utilisation avisée des ressources naturelles du sol.

Bien évidemment, pour disposer d’un puits, il est nécessaire de prendre en compte certains préalables :

  • Tout d’abord, votre terrain doit arbitrer une source d’eau souterraine exploitable, ce qui n'est pas systématiquement le cas. Seul un spécialiste en recherche d’eau (un sourcier) peut vous renseigner sur la présence ou non d'une nappe d'eau sous votre terrain. 
  • Par la suite, il vous faudra engager des fonds pour la construction d’un puits et pour tirer parti de cette ressource d’eau. A l’instar des travaux de terrassement, ce type de projet peut engendrer des coûts élevés.
  • Dernière chose à retenir : ne vous lancez pas dans le forage d’un puits par vos propres moyens sans une analyse préalable approfondie. Cela pourrait vous faire perdre beaucoup de temps et d'énergie, sans garantie de succès.
creuser un puits dans son jardin

Combien coûte la réalisation d’un puits ?

Passons directement à la question essentielle : le budget nécessaire pour votre chantier de puits ! En tant que particulier, il faut savoir que la réalisation d’un puits requiert un investissement allant généralement de 2 000 euros à 10 000 euros (Les coûts se répartissent entre les frais de forage et ceux liés à la construction du puits). 

Explorons d’une manière approfondie les tarifs à prévoir : 

Les frais d’un sourcier pour une étude de projet

Vous avez décidé de faire creuser un puits dans votre jardin. La première étape à effectuer est de mener une étude de forage. Pour cela, il faut compter en moyenne entre 100 et 400 euros (frais du sourcier ou de l’entreprise de forage).

Il est recommandé de se baser sur des informations précises et d’examiner la localisation des nappes phréatiques ainsi que les cartes géologiques de votre région.

Bien que cette analyse préliminaire puisse impliquer des frais, ils restent négligeables, comparés au coût du forage. Il serait regrettable de dépenser des milliers d’euros pour le forage, seulement pour réaliser que votre terrain n’est pas propice à la construction d’un puits !

Il existe certains indices permettant de déterminer s’il y a un potentiel de forage de puits, tels que la proximité de puits dans votre région ou la présence de sous-sols particulièrement humides, par exemple.

A l’issue de l’étude préliminaire et après confirmation du potentiel de forage d’un puits, il est essentiel de considérer les coûts associés au forage.

Le coût du forage d’un puits

En général, le coût d’un forage varie entre 70 et 90 euros par mètre linéaire. Ainsi, votre budget de forage dépend de la distance entre la surface et la source d’eau souterraine, c'est-à-dire de la profondeur totale du forage.

Par ailleurs, la profondeur d’un puits est comprise entre 20 et 100 mètres, ce qui correspond à un budget de forage oscillant entre 1 400 et 9 000 euros.

Le prix de construction d’un puits

Lorsque le spécialiste de forage atteint la nappe phréatique, la phase suivante consiste à procéder à la construction du puits et à l’installation des équipements requis. 

La réalisation d’un puits nécessite en moyenne un budget de 800 à 2 000 euros, y compris  la fourniture et la pose d’une pompe immergée, les câblages, le suppresseur du puits, et l’habillage.

En prenant en considération l’ensemble des frais, votre projet de forage pourrait osciller entre 2 300 et 11 400 euros en moyenne. Toutefois, la plupart des puits se situent en dessous de la barre des 5 000 euros. Assurez-vous simplement que votre terrain permette la réalisation d’un forage peu profond pour bénéficier de tarifs avantageux. 

Les différents types de puits et leur prix 

Avant de vous lancer dans votre chantier, il est important de noter que le prix du forage dépend également du type de puits à construire. En fonction de vos besoins et du type de votre terrain, vous pouvez opter pour un puits artésien, un puits creusé ou un puits instantané. Découvrons ensemble ces différentes solutions et leur prix.

Le puits creusé ou traditionnel

Le puits creusé ou traditionnel

Le puits traditionnel est généralement creusé à une profondeur comprise entre 7 et 9 mètres, avec un diamètre d’environ un mètre. Contrairement à d’autres types de puits, le puits creusé s’alimente des flux et des infiltrations résultant des précipitations. 

Malgré son faible coût de construction et l’absence d’accès à la nappe phréatique, le puits traditionnel présente toutefois une capacité de captage d’eau moins importante. De surcroît, il n’est pas adapté à tous les types de sols, particulièrement le grès et le schiste, en raison de leur capacité limitée à favoriser l'infiltration des eaux de pluie. 

Ce type de puits est construit avec des buses en ciment le long de ses parois, un haut maçonné et est équipé d’une pompe de surface. Il faut prévoir un budget d’environ 2 100 à 8 500 euros pour la création d’un puits traditionnel.

 

Le puits instantané ou puits à pointe filante

Le puits instantané capte l’eau directement depuis la nappe phréatique, avec une profondeur pouvant atteindre jusqu’à 100 mètres, en fonction des caractéristiques du sol. 

La réalisation d’un puits instantané implique l’enfoncement d’un tube pointu doté d’un filtre dans le sol, jusqu’à atteindre la nappe phréatique. Cette opération peut être réalisée au moyen de différentes méthodes, telles que le havage, l’injection d'eau ou le battage.

Les coûts associés à la création d’un puits instantané varient généralement entre 400 et 1 800 euros.

Le puits instantané ou puits à pointe filante

Le puits artésien

Le puits artésien

La construction d’un puits artésien implique de faire creuser jusqu’à la nappe phréatique sous pression. Ce processus comprend la réalisation d’un forage vertical suivi de l’insertion d’un tubage en acier d'un diamètre de 15 à 20 cm. En raison de la pression à cet emplacement, l’eau s’écoule naturellement de la nappe phréatique.

Avec une profondeur importante jusqu’à 300 mètres, le puits artésien capte une grande quantité d’eau grâce à la pression de la nappe phréatique. L’installation d’un système de pompage pour remonter l’eau n’est donc pas nécessaire pour ce type de puits. Cependant, il est important de noter que cette construction est complexe, soumise à des réglementations strictes et peut être onéreuse. En moyenne, le coût moyen de construction d’un puits artésien varie généralement entre 50 et 110 euros par mètre linéaire.

Comment se passe le forage d’un puits ?

La construction d’un puits requiert plusieurs étapes préalables. Afin de réussir votre chantier, il est indispensable de :  

  1. Rechercher une source d’eau : étape cruciale, il est essentiel de vérifier la présence d’une nappe phréatique dans le sol et ensuite d’en déterminer l’emplacement précis. 
  2. Réaliser une étude géobiologique : cette étape est dédiée à la caractérisation du sol où le forage sera effectué : il s’agit d’évaluer la pression dans la nappe phréatique et d’analyser la composition du sol.

En suivant ces étapes, il sera possible de déterminer le type de puits le mieux adapté au terrain et de choisir la technique de forage à mettre en œuvre. Il est donc impératif d’intégrer les coûts associés à la recherche de source d’eau (entre 110 et 270 euros) et à l’étude géobiologique (entre 120 et 450 euros ), dans le montant global du forage

Est-il rentable pour un particulier de construire un puits ?

Désormais que vous avez une idée claire du budget nécessaire pour votre puits, il est important de savoir que la rentabilité du forage dépend de plusieurs éléments clés : 

  • La profondeur de forage.
  • La disponibilité en eau en profondeur. 
  • Les besoins spécifiques en eau .
  • Les coûts de construction du puits.

En général, il faut plus de 10 ans pour amortir les coûts d’investissement d’un puits. Toutefois, lorsque le puits est mis en œuvre, vous bénéficierez d’une source d’énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement. La construction d’un puits est par ailleurs susceptible d’augmenter la valeur de votre propriété.

Enfin, la rentabilité d’investir dans un puits dépend largement de vos besoins spécifiques en eau. En envisageant l’arrosage régulier de votre jardin ou l’entretien de votre pelouse, il est possible que vous rentabilisez votre puits en quelques années seulement

Construction d’un puits chez soi : quelles obligations ?

Le Code de l’environnement autorise légalement le forage d’un puits dans un jardin et offre ainsi la possibilité de profiter gratuitement d’une source d’eau. Cependant, vous devrez suivre un ensemble de démarches administratives dont une déclaration en mairie et un contrôle de l’installation.

La construction d’un puits est assujettie à un régime de déclaration ou d’autorisation en vertu d’une loi adoptée et entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2009. 

Un tel projet doit tout d’abord faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la mairie de la commune concernée, au minimum un mois avant la date de début des travaux. Ensuite, il faut télécharger le formulaire Cerfa n° 13837*02 et même directement le remplir en ligne. 

Le dossier de déclaration doit être accompagné d’un extrait du cadastre, que vous pouvez également obtenir gratuitement en ligne.

Il est impératif d’effectuer cette procédure pour toute installation de puits, que ce soit à usage domestique ou autre, que l’eau extraite serve à la consommation humaine, à la lessive ou simplement à l’arrosage du jardin.

installation puits d'eau
Puis d'eau

Si l’eau est destinée à la consommation, elle doit également faire l’objet d’une analyse par un laboratoire agréé par le ministère de la Santé. Une seconde déclaration doit être transmise à la mairie au plus tard un mois avant la conclusion des travaux, accompagnée de toute modification apportée pendant cette période et des résultats d'analyse.

Si la profondeur de votre puits dépasse les 10 mètres, il est impératif de déclarer votre installation à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL). Il est important de souligner que le volume d’eau consommé pour un puits à usage domestique ne doit pas excéder les 1 000 m³ par an.

Enfin, l’administration peut éventuellement effectuer des contrôles de cohérence entre votre déclaration de consommation d’eau et vos usages réels. En cas de dépassement des seuils de profondeur et de volume, une réglementation plus stricte sera alors appliquée.

Pour la construction de votre puits, contactez METAL 2000 au 09 72 10 19 19, experts fiables dans le domaine

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit