1621

Comment faire la jonction entre parquet et carrelage ?

 Comment faire la jonction entre parquet et carrelage

Vous avez différents revêtements de sol dans une pièce de votre maison, il se peut que vous rencontriez des problèmes au niveau de leurs jonctions. De nos jours, le mélange carrelage- parquet est une tendance très moderne qui permet de donner une vie à des intérieurs. Le carrelage se caractérise par sa résistance et sa facilité d’entretien, mais on lui reproche d’être assez froid. Elle combinant avec du parquet en bois, cela apporte une touche esthétique très moderne.

Que vous désirez réaliser une jonction entre deux pièces (une chambre avec revêtement en parquet et un couloir carrelé), ou que vous associez un carrelage imité en bois avec de parquet dans une même pièce pour délimiter une cuisine ouverte sur un salon, il est important de bien choisir la technique la plus adaptée afin d’obtenir une décoration harmonieuse.

Nous vous invitons à lire cet article détaillant les diverses possibilités qui s’offrent à vous pour réussir une jonction entre un parquet et un carrelage.

Les options pratiques pour faire une jonction carrelage-parquet

La jonction est de plus en plus populaire d’un point de vue décoration. Elle permet de délimiter visuellement l’espace sans avoir besoin d’ajouter une cloison, ce qui est le cas d’une cuisine ouverte sur un salon. Voici les solutions qui s’offrent à vous :

Le profil de jonction

Le profil de jonction en forme de « T » est une solution permettant de relier un sol carrelé à un sol en parquet de même hauteur. Son avantage réside dans le fait que ses teintes s'harmonisent avec celles de votre parquet, ce qui rend la jonction pratiquement invisible.

Ce profil de jonction peut être fixé entre les deux revêtements de sol (parquet et carrelage). Si vous avez un espace de dilatation d’environ 13mm entre les deux surfaces, le profil de jonction s’insère dans cet espace et la dissimule en surface. Dans le cas où le produit est plat, les deux surfaces doivent avoir la même hauteur ou avec un léger décalage de hauteur (3/4 mm).

Vous trouverez sur le marché différents modèles de profil de jonction en fonction de l’épaisseur de votre parquet. Ils sont disponibles en plusieurs essences de bois et même en forme de « U » en PVC qui peut être clipsé. Les profils de jonctions peuvent également être utilisés pour l’agencement de showroom carrelage parquet. Enfin, cette solution s’avère la meilleure, si vous avez respecté l’espace de dilatation approprié. Si ce n’est pas le cas, il existe d'autres options.

La barre de seuil

Pour réaliser la jonction entre parquet et carrelage, vous pouvez installer une barre de seuil. La barre de seuil est la solution la plus classique et la plus économique pour assurer une transition entre deux revêtements de sol. Offrant une transition fluide entre les pièces, la barre de seuil est disponible dans une variété de finitions et de longueurs, ce qui vous permet de choisir celle qui convient le mieux à votre espace. Si les deux surfaces sont alignées au même niveau, vous avez la possibilité d'utiliser une barre de seuil en forme de T pour réaliser la jonction.

En revanche, si les deux espaces présentent des hauteurs différentes, vous avez la possibilité d’installer une barre de seuil de rattrapage.

Enfin, il convient de noter que la barre de seuil n’est pas adaptée dans les espaces où deux matériaux différents sont combinés.

Le champlat

Le champlat est une sorte de moulure couramment utilisée pour créer une transition entre deux revêtements de sol. Il se colle entre les deux surfaces et est disponible dans un large choix de coloris et de matériaux, ce qui vous permet de l'harmoniser avec vos revêtements de sol.

Similaire au profil de jonction, le champlat représente simplement la partie supérieure. Il peut être adapté lorsque vous n’avez pas laissé suffisamment d’espace pour faire la pose d’un profil de jonction.

Le champlat se fixe directement sur les deux sols et sa pose est simple à réaliser. Avec une épaisseur de 4 mm, il n'entrave pas le mouvement des portes situées à la jonction des deux sols. De plus, le champlat présente deux arrondis pour éviter les blessures ou les frottements avec les pieds.

Enfin, le champlat est disponible en plusieurs versions, telles que le placage bois, le bois massif, le médium mélaminé, et en différents coloris afin de répondre à vos préférences.

Le joint de finition

Une autre solution consiste à utiliser un joint en silicone pour combler l'espace entre le parquet et le carrelage. Souvent invisibles, les joints de finition n'ajoutent pas d'épaisseur supplémentaire, mais il est important de les poser de manière uniforme et régulière pour obtenir un rendu visuel satisfaisant.

De plus, l’utilisation d’un joint de finition vous permet d’éviter toute sur-épaisseur lors de la jonction entre votre parquet et votre carrelage. Il est facile à poser en intervenant simplement avec un pistolet à silicone.

L'un des principaux avantages du joint de finition est sa capacité d'élasticité, ce qui permet de faire face à la dilatation et à l'expansion du parquet. Disponible dans un vaste choix de coloris tels que le gris, chêne clair, moyen, couleur érable…) et devient invisible, une fois qu’il est mis en place. Il est possible d’utiliser une lame de cutter retournée pour enlever l’excédent de joint entre les deux revêtements de sol. Faites attention de ne pas vous blesser !

Jouer sur les formats de revêtements

Pour un effet original et harmonieux, vous pouvez combiner les formats de revêtements en associant du carrelage et du parquet. Cette approche très moderne consiste à jouer sur les découpes pour réaliser la jonction entre un carrelage au sol et un parquet. Par exemple, si vous désirez délimiter clairement un motif de carreaux de ciment entouré d'un parquet massif à chevrons, vous avez la possibilité de poser des lames de parquet horizontales tout autour.

Il existe une autre option qui consiste à jouer sur une illusion d'optique : il s’agit d’utiliser des carreaux octogonaux qui s'emboîtent dans des découpes minutieuses préalablement réalisées dans le parquet. Si l’assemblage est soigneusement réalisé, cela évite la nécessité de jointoyer et donne un résultat esthétique et contemporain.

Mélanger les textures

Une autre manière de dissimuler la transition entre le vrai bois et le faux bois est d'installer un carrelage imitation parquet. En utilisant des lames de parquet contrecollé aspect bois ou des essences variées, associées à un carrelage beige ou imitation parquet, vous pouvez créer une harmonie visuelle dans votre revêtement de sol.

Les parquets et les carrelages s’allient parfaitement pour créer un décor unique et stylé. Vous avez la possibilité de mélanger le parquet avec n’importe quel type de carrelage, en jouant sur les contrastes de couleurs et les lignes graphiques qu'ils offrent.

Avant de procéder à la pose de votre revêtement de sol, il est essentiel de préparer soigneusement les surfaces à joindre. Assurez-vous que les deux types de sol soient parfaitement propres, secs et plats afin d'obtenir une jonction de qualité. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un produit d’aplanissement pour égaliser la surface.

N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels du domaine pour garantir le bon déroulement de votre projet !

 

FAQ

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit