80

Comment louer son appartement pendant les JO ?

 Comment louer son appartement pendant les JO ?

L’organisation des Jeux Olympiques à Paris en 2024 représente un événement qui suscite de nombreuses attentes.

Entre les amateurs de sport qui se réjouissent du futur spectacle et les usagers parisiens qui redoutent un chaos quotidien pour circuler et travailler il y a ceux qui y voient une manne prometteuse… Ce sont les propriétaires d’un logement dans un proche de la capitale, certains que leur toit sera fort convoité.

Louer son appart pendant les JO : Que dit la loi 

Même propriétaire de son logement, on ne peut pas agir complètement à sa guise pour le mettre sur le marché de la location saisonnière.

La première condition est relative à la nature du bail. Si le logement est une résidence secondaire ou destinée à la location, il est possible de conclure un bail saisonnier.

Si le logement est une résidence principale, la location saisonnière est possible dans une limite de 120 jours par an, restriction qui n’est pas imposée en cas de location d’une chambre dans son logement. Cette obligation concerne les villes de plus de 200 000 habitants ainsi que les départements des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne.

 

Les plateformes offrent une solution qui a l’avantage de profiter d’un marketing éprouvé et des assurances inhérentes à ces structures. Airbnb, Booking ou Abritel se situent en tête de ces prestataires, dont le système est encadré. 

Chaque plate-forme de location saisonnière pratique des commissions qui sont variables et peuvent être réglées à l’unité, au forfait ou à l’abonnement. Les conditions de règlement de la transaction et d’annulation sont librement fixées par les plateformes et doivent être précisées dans le descriptif.

plate-forme de location saisonnière

Dans le cas d’une location effectuée par le propriétaire lui-même, il est soumis aux mêmes obligations qu’un bail de longue durée : état des lieux, signature d’un contrat fixant le prix de la location et de ses éventuelles restrictions (refus d’animaux de compagnie, nombre limité de personnes hébergées…), conditions d’annulation,  montant des arrhes ou acomptes.  Il est fortement conseillé au loueur de souscrire une assurance spécifique. 

Location de son logement pendant les JO : Les droits des locataires

Un locataire peut proposer son logement à titre temporaire et ceci sous deux conditions expresses : informer et obtenir de son propriétaire une autorisation et ne pas sous louer son logement à un niveau supérieur au loyer qu’il paye lui-même.

Il est recommandé de faire parvenir et d’obtenir cette autorisation par écrit de la part du propriétaire bailleur. A noter que la sous-location est interdite dans les logements sociaux.

Les démarches obligatoires pour louer son habitation pendant les JO

Les démarches obligatoires pour louer son habitation pendant les JO

 

 

Il faut déclarer le bien meublé puis obtenir une autorisation de changement d’usage. La déclaration s’effectue  auprès de la mairie, qui délivre un numéro de déclaration. Ce dernier doit figurer sur l’annonce de mise en location, quel que soit le support : plate-forme ou annonce individuelle. Le manquement à ces obligations peut être sanctionné d’une amende de 12 500 euros.

Par ailleurs, le loueur doit s’inscrire auprès du tribunal de commerce, remplir une « déclaration de début d’activité » (Cerfa 11921/05) afin d’obtenir un numéro SIRET, impératif pour procéder à la déclaration de revenus issus de cette location.

Des gains à déclarer pour les loyers perçus pendant les JO

Les loyers sont imposables dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Les propriétaires au statut de LMNP (Loueur de Meublé Non Professionnel) ont le choix entre deux régimes fiscaux : le régime Micro Bic et le régime réel simplifié.  La qualification de LMNP s’applique aux propriétaires dont les revenus de location ne dépassent pas 23 000 euros par an. Les Parisiens qui loueront leur bien cet été se situeront en majorité dans cette catégorie.

Des gains à déclarer pour les loyers perçus pendant les JO
  • Le régime micro Bic applique un abattement de 50 % sur les recettes de location pour le calcul de l’impôt. Il doit faire l'objet d’une déclaration 2042 C-PRO au centre des impôts.
  • Le régime réel simplifié, considéré comme le plus avantageux, permet au contribuable de déduire ses charges : intérêts d’emprunt, achat de mobilier, taxe foncière, charges de copropriété, assurance loyer impayé, amortissement… Il fait l’objet de la déclaration 2031 et annexes 2033.

Certaines communes, lieux de tourisme, appliquent une taxe de séjour, dont le taux va de 1 à 5 % du montant de la nuitée. Cette taxe doit être réglée par le propriétaire, ou la plateforme qui la perçoit et doit la reverser, à la commune, qui pratique un calcul au forfait ou au réel. Les futurs hébergeurs doivent s’informer auprès de leur mairie de l’existence et du montant de cette taxe dans la commune de leur bien loué.

Prix location êndant les JO selon l’arrondissement à Paris

Dans la capitale, les prix vont naturellement suivre la cote habituelle des loyers pratiqués par quartier mais aussi s’adapter à l’attractivité des lieux selon les compétitions. En raison de la hausse annoncée des tarifs de transport, la proximité des lieux d’épreuves constituera un critère important pour le lieu d’hébergement.

Si la moyenne observée par Airbnb se situe autour de 1000 euros la nuit, les écarts seront nets entre les arrondissements du centre : du 1er au 8e  , parmi les plus élevés (de 1 100 à 2 400 euros), et les plus périphériques du 9e au 20e, dont les prix iraient de 650 à 1100 euros.

La proche banlieue peut espérer également bénéficier d’un « effet Jeux ». La zone de Versailles, cadre des épreuves d’équitation et lieu opportun pour une visite du château, pourrait voir grimper ses tarifs de location. Ils étaient de l’ordre de 700 euros la nuit en novembre dernier. A Saint-Denis, où auront lieu les épreuves d’athlétisme, le quartier pourrait atteindre une attractivité inhabituelle et voir monter les tarifs au-delà des 500 euros pratiqués en hiver.

Influence des compétitions olympiques sur les prix de location dans les autres villes hôtes

En plus de Paris, certaines villes olympiques vont accueillir des compétitions, et même le passage de la flamme. A Marseille, les épreuves de voile vont transformer les logements avec vue mer en tribunes privilégiées et très prisées. Lille, qui abritera les matches de handball et les phases préliminaires de basket, Bordeaux, Nantes, Lyon, Nice, Saint-Etienne ceux de football le football, et Châteauroux qui accueillera les épreuves de tir sportif, offriront à leurs habitants des opportunités de location saisonnière inespérées. Beaucoup plus loin, c’est à Tahiti que le surf devrait attirer les amateurs.

Conseils pour une location sereine

  • Soigner le cadre et le décor : La qualité du cadre, avec un décor soigné et personnalisé, peut séduire les touristes et les amateurs de sport.
  • Observer les précautions élémentaires : Assurer une hygiène impeccable, fournir des équipements de qualité et fournir des informations utiles pour les clients.
  • S'adapter aux prix compétitifs : Se situer dans la fourchette basse des loyers pratiqués pour rester compétitif face à la concurrence, notamment les hôtels.
  • Se renseigner sur les tarifs hôteliers pratiqués dans le secteur proche : Cela permet de fixer un montant de location pertinent et de se positionner efficacement sur le marché.
  • Envisager la gestion par une conciergerie : Pour ceux qui ne souhaitent pas gérer eux-mêmes leur location, confier leur bien à une conciergerie peut être avantageux. Cela inclut la gestion des annonces, la sélection des clients, la logistique des arrivées et départs, ainsi que le suivi des avis, moyennant une commission de 20 à 30 %.

Appelez-nous pour toute question ou assistance concernant la location de votre logement pendant les JO !

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit