METAL2000
METAL2000
Boutique METAL2000 Boutique METAL2000
Nos agences
Simulateur METAL2000 Simulateur METAL2000
Simulateur
Appeler METAL2000 Appeler METAL2000
09 72 10 19 19
Devis rideau métallique Devis rideau métallique
Devis gratuit
209

Les 3 critères de choix de votre tableau électrique

 METAL2000

En rénovation ou en construction, le choix d’un tableau électrique est fondamental dans une habitation. C’est en effet lui qui va assurer la connexion entre votre réseau domestique et l’alimentation générale de votre logement. Ce coffret électrique va également assumer le rôle de protection de vos biens et des personnes de votre foyer contre les risques d’électrisation, de surcharges et de courts-circuits. Pour bien choisir votre tableau électrique, 3 critères sont essentiels.

Définir la puissance nécessaire pour le choix d’un tableau électrique

Pour vous protéger correctement, ainsi que tous vos appareils ménagers et autres équipements électriques en votre possession, votre tableau électrique doit être adapté à la puissance qu’il va devoir supporter en termes d’ampérage. Cette capacité est établie en fonction de la superficie de votre habitation en m². Toutes les grandes marques spécialisées dans la fourniture de matériel électrique proposent ainsi des coffrets de différente puissance, que ce soit l’armoire électrique Schneiderhttps://www.e-planetelec.fr/26-tableaux-electriques-schneider ou le tableau Legrand par exemple.

Bon à savoir !

Le principe est assez simple : plus votre logement est grand, plus le nombre de circuits nécessaires sur le panneau électrique est élevé. Ainsi pour un logement d’une superficie de 35 m², seules deux rangées d’emplacements de modules suffiront sur votre tableau électrique. Alors que pour un logement supérieur à 100 m², il faudra quatre rangées. Il est d’ailleurs à noter que les normes électricité en vigueur imposent un quota de modules libres dans une armoire électrique : 20% pour un logement privatif.

Choix tableau électrique : pré-équipé ou à équiper ?

Selon votre degré de connaissance en matière de raccordements au courant et de circuits électriques, deux types de panneaux électriques peuvent vous être proposés.

1. Le tableau électrique à équiper

Ici, le coffret électrique est fourni complètement vide. Seuls les borniers neutre, phase et terre sont installés. Pour le reste, il s’agit d’un tableau électrique nu dans lequel il faut choisir et installer soi-même les dispositifs de protection habituellement retrouvés sur un panneau : interrupteurs différentiels, disjoncteurs, etc. Ce type d’armoire électrique à compléter demande donc un minimum de connaissances en électricité pour une installation sans danger. Si vous achetez le matériel vous-même mais qu’un ami électricien de métier doit vous aider à le poser, cela peut par exemple être une bonne solution. Il vous suffira ensuite d’établir avec votre ami la liste des dispositifs à acquérir pour obtenir le coffret électrique idéal.

choix de tableau électrique pré équipé

2. Le tableau électrique pré-équipé

Avec le panneau électrique prêt à l’emploi, c’est un coffret tout compris qui vous est fourni. Différents dispositifs de protection sont déjà intégrés à l’équipement et il suffit d’effectuer les raccordements électriques avec votre réseau électrique domestique. Il s’agit donc d’une installation beaucoup plus simple et demandant beaucoup moins d’expertise qu’avec un tableau électrique nu. Des modules peuvent par ailleurs être ajoutés selon vos besoins.

Bon à savoir !

Selon le modèle de votre coffret de répartition, il est possible d’ajouter une extension d’une rangée si votre tableau électrique atteint un jour sa capacité maximale.

Opter pour du matériel répondant aux normes électricité !

Le dernier critère, mais pas le moindre, pour choisir votre tableau électrique, est que celui-ci doit répondre aux normes électriques en vigueur. En France, c’est la norme NF C 15-100 https://travaux.edf.fr/electricite/securite/la-norme-nf-c15-100 qui définit les usages conformes à la sécurité électrique. Cette norme est obligatoire pour tout propriétaire dans le cadre d’une construction, d’une rénovation ou d’une extension de l’habitation.

Votre panneau électrique doit donc pouvoir répondre aux exigences de cette norme en présentant, entre autres :

  • Un dispositif de coupure d’urgence
  • 8 disjoncteurs au moins pour chaque différentiel
  • Un disjoncteur divisionnaire sur chaque circuit
  • Un disjoncteur différentiel de type A et un autre de type AC

Le critère bonus : un coffret électrique esthétique !

Le critère esthétique n’est peut-être pas essentiel mais peut toutefois avoir son importance dans votre choix. Un tableau électrique avec des portes est très discret par exemple. Enfin, n’oubliez pas la maintenance électrique de votre installation… Pratique, elle pourra vous éviter bien des ennuis !

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour affermir vos connaissances

Suivez nos astuces d'experts