Les rideaux métalliques à l’épreuve des manifestations et des gilets jaunes ! 

01 85 42 17 17

 

depannage effectué par metal 2000

depannage effectué par metal 2000

Depuis 8 semaines, les manifestations des gilets jaunes se multiplient au cœur des villes. La presse et surtout les réseaux sociaux comme Facebook se font l’écho, souvent grâce aux directs des internautes présents dans les cortèges, des répercussions qu’ont sur les commerces les débordements et les actes de malveillance perpétrés, bien souvent, par des individus présents, sur place, uniquement avec l’intention de commettre des actes délictuels.

C’est aussi dans ce type de situation exceptionnelle que se révèle l’utilité, pour un commerçant bien sûr, mais plus largement pour toute personne ayant un local commercial ou d’habitation, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble, d’être équipé d’un rideau métallique.

Le rideau métallique que les compagnies d’assurances imposent quasiment dans tous leurs contrats professionnels aux commerçants sont souvent le dernier rempart qui permet de protéger à la fois ses biens, mais aussi, dans le cas de figure qui nous intéresse ici, les personnes clients ou personnels présents dans le local.

De l’importance du rideau métallique comme outil de dissuasion

On le savait déjà très efficace, la nuit, contre les cambrioleurs. Le rideau métallique à lames pleines ou ajourées, à tubes ondulés ou en résille montre aujourd’hui son efficacité, également, lors des manifestations de masse comme celles que nous connaissons aujourd’hui.

Les témoignages ne manquent pas de la part des commerçants des Champs-Élysées ou du Boulevard Hausmann à Paris qui expliquent comment les rideaux métalliques ont pu permettre à leur commerce de ne pas subir de dégâts trop importants et de protéger les personnes présentes au moment des débordements. Les boutiques de ceux n’ayant pas pris ou eu le temps d’abaisser leurs rideaux, portent des stigmates qui soulignent la violence des évènements qu’ils ont dû subir, vitrines brisées, portes éventrées, débuts d’incendies, des images rares dans une ville comme Paris et encore plus rares dans des quartiers comme ceux-là.

On peut, aisément, comparer les rideaux métalliques aux portes blindées des appartements, ils n’empêchent pas à 100% les intrusions, mais par contre, ils les ralentissent de manière significative. Dans le cas de figure présent, ils peuvent permettre aux forces de l’ordre, par exemple, de se redéployer et donc de mettre les casseurs en fuite avant qu’ils ne puissent commettre des dégâts importants voir pénétrer à l’intérieur du commerce.

Le pouvoir de dissuasion réside aussi dans le fait qu’une fois le rideau métallique baissé, les « casseurs » devront développer beaucoup plus d’énergie et donc s’exposer, également, beaucoup plus aux services d’ordre, CRS, mais aussi service d’ordre des organisateurs de la manifestation. Le rideau permet donc bien souvent d’éloigner la menace par sa simple présence en mode baissé.

De l’importance de bien choisir son rideau métallique

Une question qui se pose quand on est confronté à des débordements comme ceux que nous voyons aujourd’hui concerne l’obligation que certaines municipalités font aux commerçants d’abandonner le rideau métallique à lames pleines au profit des rideaux de type « résille métallique ». Leur argument est d’empêcher la transformation des centres urbains en « ville morte » et de limiter l’apparition de graffitis et autres tags disgracieux.

Autant, on peut, effectivement, comprendre l’impact visuel négatif que ces derniers peuvent procurer et personne ne pourrait imaginer la plus belle avenue du monde rideaux à lames pleines baissés et le tout copieusement graffité. Pourtant, on sait aussi que les rideaux métalliques sont beaucoup plus efficaces, surtout ceux à lames pleines, à la fois contre les cambrioleurs, mais nous le savons maintenant aussi pour parer à des débordements, des jets de projectiles divers et variés, allant des bouteilles en verre aux grenades lacrymogènes en passant par des boulons et des cocktails Molotov.

Il faut quand même reconnaître que les systèmes existants montrent leurs limites quand ils sont confrontés à des situations exceptionnelles. C’est le cas des cambriolages à l’aide de voitures béliers ou quand des malfaiteurs décident d’arracher le rideau à l’aide d’une voiture. Cela peut-être aussi le cas des manifestations de masse dans lesquelles des casseurs-voleurs s’incrustent en vue de commettre des forfaits.

Pour compléter l’image utilisée plus haut de la porte blindée pour un appartement, le rideau métallique à une capacité de résistance limitée dans le temps, nous parlons ici du temps présent. Il ne peut remplir pleinement son rôle que pendant un laps de temps limité et en fonction des moyens employés, en face, pour en venir à bout. D’autres outils sont parfois nécessaires pour compléter et donc augmenter le niveau de protection du local. Sur les Champs-Élysées et ailleurs, de nombreuses enseignes ont fait appel à des sociétés de sécurité. En effet, on a pu constater que les forces de l’ordre n’étaient pas suffisantes pour assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du rassemblement. Les retours de cette combinaison sont très positifs et la demande ne cesse d’augmenter auprès des sociétés spécialisées.

Quand le climat se sera apaisé, l’important, pour les professionnels du secteur sera de faire un bilan et sans doute d’envisager des discussions avec les autres acteurs concernés par la sécurisation des personnes et des biens. Les compagnies d’assurances, les sociétés de sécurité, mais aussi les municipalités et les représentants des forces de l’ordre auront sans doute des informations qui permettront d’envisager les rideaux de protection du futur.

Des innovations en termes de modèles, de systèmes de fermeture par exemple, mais aussi de matériaux sont sans doute possibles. L’objectif, on le connaît peut-être un peu mieux maintenant, sera d’améliorer la résistance des rideaux en prenant en compte les expériences vécues par les uns et les autres pendant des évènements comme ceux que nous vivons actuellement. Il faudra savoir combiner les types de menaces auxquelles les commerçants, clients et usagers des locaux commerciaux ont du faire face avec les exigences, légitimes, des responsables des municipalités de tout faire pour que les rues commerçantes continuent à être des espaces ouverts et accueillants quelque que soit l’heure à laquelle ont s’y promène ! Le tout en essayant, peut-être de trouver des solutions de financement adaptées avec les pouvoirs publics et les compagnies d’assurances par exemple.

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide