124

Prix des monte-escaliers en France 2024

 Prix des monte-escaliers en France

par JIHEN publié le 13 Mar 2024

Pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes atteintes de difficultés de déplacement, le monte-escalier représente un équipement vital.

Avec la capacité de s’adapter à de nombreux logements, le monte-escalier offre la chance, lorsqu’un handicap survient, de continuer à vivre sans devoir envisager un déménagement et, pour les personnes âgées, la possibilité de rester dans leur foyer.

Avant d’évoquer le coût de ces dispositifs ainsi que les aides pour s’en équiper, penchons-nous sur leur utilité et leur fonctionnement.

monte-escaliers en France

Monte-escalier : Un confort supplémentaire

Un monte-escalier offre une autonomie et une commodité de vie. Au quotidien, cet accessoire de vie appartient aux équipements domestiques qui facilitent déplacements et tâches répétitives. Son usage aisé apporte un confort total et une tranquillité d’esprit pour les utilisateurs et les proches, rassurés sur un environnement adapté et de confiance.

Les batteries permettent de maintenir le fonctionnement en cas de panne d’électricité.

Monte-escalier : Une réelle sécurité

Pour les personnes handicapées ou peu confiantes en leurs forces, le monte-escalier prévient des risques de chute grave. Ces équipements sont conçus pour garantir la sécurité due à ces utilisateurs fragiles. Plusieurs options renforcent celle-ci. Le siège pivotant, le repose-pieds, la détection d’obstacles, l’arrêt d’urgence, si la personne bouge d’une façon impromptue, le freinage électronique, qui régule la vitesse, sont autant d’accessoires de prévention des risques. Les accoudoirs contribuent à la stabilité et la ceinture de sécurité empêche les chutes.

Des configurations de monte-escaliers adaptées à l’habitat

Les monte-escaliers conviennent à presque tous les types de logement. Il en existe quatre modèles.

Le monte-escalier droit est le dispositif le plus simple à poser et le moins coûteux. Il circule grâce à des rails fixés sur des escaliers droits. En option, le siège peut pivoter pour laisser de l’espace aux personnes plus valides.

Le monte-escalier tournant s’adapte aux escaliers en courbe, avec un, deux ou plus quart tournant, ou les classiques colimaçons. Il doit être réalisé sur mesure pour correspondre aux caractéristiques de l’escalier métallique concerné.

Le monte-escalier debout convient aux personnes qui ont des difficultés pour s’asseoir. Le système permet de monter en position assis-debout en toute sécurité. Il peut être droit ou tournant.

Le monte-escalier extérieur est conçu pour équiper des marches extérieures. En raison de leur destination, ils sont traités pour supporter les aléas climatiques et s’avèrent assez onéreux.

Monte-escalier : Un fonctionnement et une pose faciles

L’utilisation d’un monte-escalier est aisée et économique.

La consommation est très faible, comparable à celle d’une ampoule utilisée quelques minutes par jour. La batterie a une puissance de 15-50 watts. Les batteries assurent aujourd’hui de plus en plus d’autonomie. Une charge complète, qui nécessite environ 4 heures, permet d’opérer jusqu’à 10 aller-retours.

La largeur de l’escalier doit être supérieure à 65 cm, 70-75cm pour les monte-escaliers tournants.

Les rails sont posés en perçant le sol et en fixant les supports par des vis et boulons. Deux supports sont nécessaires pour un escalier droit, quatre pour un tournant. Il est possible de fixer l’appareil au mur, par exemple en cas d’un escalier en marbre à préserver.

Monte-escalier : Le prix de la sécurité

Monte-escalier

Le coût d’un monte-escalier varie selon le modèle, droit ou tournant, le nombre d’étages ainsi que des options éventuelles. Voici quelques indications de prix :

  • Un monte-escalier droit : 2 900 à 5000 euros, selon la hauteur de montée.
  • Un monte-escalier tournant ou en colimaçon : 6 000 à 12 000 euros, selon la configuration. Leur prix se justifie par le cintrage des rails, plus coûteux que ceux d’un monte-escalier droit.
  • Un monte-escalier extérieur : 4000 à 15 000 euros, selon la hauteur de montée et du traitement anti-intempéries.

L’installation, qui cause peu de dégradation au domicile, peut être réalisée en quelques heures. Selon la complexité de l’appareil, elle coûte de 1000 à 3000 euros et elle est parfois incluse dans le prix.

Depuis de longues années, Stannah, le plus ancien dans le domaine, est le leader mondial de ce type d’équipement. Ses prix constituent une référence et sa marque un gage de professionnalisme. Leur gamme de prix va de 2 900 à 5 500 euros.

Stannah propose aussi des solutions adaptées à des cas spécifiques, comme la location de monte-escalier pour un empêchement temporaire, ou la vente d’appareils reconditionnés, pour les budgets limités.

Il est toujours conseillé de faire établir un devis pour comparer offres, options et garanties.

Des aides monte-escalier légitimes

Le monte-escalier représente un équipement de confort mais surtout de vie quotidienne indispensable. C’est pourquoi, dans l’objectif de maintenir les personnes âgées dans leur cadre habituel, plusieurs aides contribuent à faciliter cette option.

L’acquisition d’un monte-escalier est éligible à certaines aides. Passage en revue de celles-ci :

  • Ma Prime Adapt : pour les personnes de plus de 70 ans, aux seniors de 60 à 69 ans en perte d’autonomie et aux personnes en situation de handicap, aux revenus modestes ou très modestes, cette prime peut atteindre 70 % du prix d’un monte-escalier, avec un plafond de 22 000 euros. Cette aide étatique devrait participer à l’adaptation du logement de 500 000 personnes âgées d’ici 2027.
  • Le crédit d’impôt 2024 : cet avantage fiscal, qui subventionne jusqu’à 25 % du coût d’une monte-escalier pour des travaux d’accessibilité réalisés avant le 31 décembre 2024,  est soumis à conditions. Les bénéficiaires sont les personnes de plus de 60 ans qui perçoivent l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie), les personnes invalides ou handicapées d’au moins 50 %. Un plafond de ressources est également pris en compte. Il ne peut être cumulé avec Ma Prime Adapt.
  • TVA réduite : un taux de 5,5 % s’applique aux logements de plus de deux ans, pour les propriétaires et les locataires en situation de handicap.
  • L’APA : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, qui finance des équipements comme un lit médicalisé, un fauteuil roulant, une aide à domicile ou un monte-escalier, est accordée aux personnes de plus de 60 ans. Le montant de cette aide est fixé    suivant une grille établie en fonction des ressources et du degré d’autonomie, évalué médicalement. Cette grille se base sur des niveaux GIR (Groupe Iso-Ressource) classés de 1 à 6 qui définissent un état qui prend en compte la cohérence, l’autonomie physique, la mobilité…
  • La PCH : La Prestation de Compensation du Handicap est destinée aux personnes en situation de handicap à 80 %, sans conditions d’âge. Dans le but de fournir une assistance humaine et technologique aux handicapés, cette aide permet de rembourser 50 % de travaux supérieurs à 1500 euros, dans une limite de 10 000. Cette prise en charge inclut l’installation d’un monte-escalier.

Certaines collectivités territoriales et mutuelles seniors peuvent contribuer à une prise en charge. Les informations s’obtiennent auprès des mairies ou complémentaires santé dont la personne dépend.

FAQ

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit