932

Comment renforcer l’isolation phonique de ses fenêtres ?

 Comment renforcer l’isolation phonique de ses fenêtres ?

Les personnes qui luttent contre une forte intrusion sonore supposent souvent que le son envahissant pénètre leur maison à travers les murs.  En conséquence, ils dépensent inutilement du temps et de l'argent pour les insonoriser. Vos murs ne font pas le problème, leur construction en multiples couches de matériaux leur permet d’être des obstacles efficaces et des absorbeurs de bruit extérieur. Les fenêtres, en revanche, représentent une ouverture vers l'extérieur de votre maison ; elles transmettent facilement le son. 

Que vous mettiez en œuvre l'une des solutions suivantes ou une combinaison de plusieurs options, vous constaterez que l’isolation phonique des fenêtres est votre secret pour instaurer le calme dans votre intérieur.

Des méthodes éprouvées d'insonoriser vos fenêtres

Les routes assourdissantes, les voisins bruyants, la circulation routière et les activités industrielles à proximité peuvent produire des niveaux sonores élevés qui traversent vos fenêtres et perturberont vos activités quotidiennes. Il existe plusieurs méthodes relativement simples pour optimiser l’isolation acoustique de vos fenêtres. 

L'application de double vitrage

L'application de double vitrage

L'ajout de couches de verre supplémentaires est le meilleur moyen d'insonoriser les fenêtres. Les fenêtres à double vitrage consistent à équiper les cadres de deux couches de vitres superposés en laissant un espacement de 12 mm à 16 mm entre elles. L'espace entre les cadres et les vitres est scellé pour les rendre étanches à l'air. 

Construire un bouchon de fenêtre

Les bouchons de fenêtre sont faciles à installer, ils remplissent l'espace devant vos fenêtres avec des couches de mousse acoustique, de tapis insonorisés et de bois. La mousse à l'avant absorbe les ondes sonores entrantes pour une étanchéité parfaite. Les bouchons n’offrent pas une solution permanente ; ils sont à ajouter  en cas de besoin (travaux bruyants) puis seront retirés. A avouer que cette solution n’est pas esthétique, que ce soit de l'intérieur de la maison ou de la rue. De plus, ils bloquent toute lumière entrante. Si votre problème de bruit est constant, ce n’est pas la solution idéale à adopter.

Sceller les entrefers une réduction de l'intrusion sonore

Si vous avez des fenêtres à double ou à triple vitrage et que vous remarquez toujours un excès de bruit de l'extérieur, vérifiez si vous avez des entrefers qui admettent le son autour de votre fenêtre. Pour le faire correctement, vous devez retirer temporairement la garniture autour du châssis. Remplissez les fissures et les trous avec un scellant acoustique de qualité. Nous vous proposons les mastics acoustiques spécialement conçus pour remplir les trous et réduire, ainsi, les vibrations sonores. Il est important de ne pas appliquer de scellant aux endroits qui pourraient affecter le fonctionnement normal de vos fenêtres. Cette méthode est également bonne à utiliser en conjonction avec d'autres méthodes pour une protection sonore supplémentaire.

Installez un panneau en fibre de verre matelassé

Les panneaux de fibre de verre matelassés sont considérablement épais et très denses pour mieux atténuer les bruits. Le poids du panneau est idéal car il a tendance à reposer à plat contre un cadre de fenêtre lorsqu'il est suspendu avec des crochets par le haut. Cela corrige un autre défaut des rideaux qui admettent le son en haut et en bas là où les plis du rideau ne tiennent pas fermement à la fenêtre. Les panneaux sont livrés avec des œillets renforcés de métal qui recevront l’accrochage des crochets qui feront le pourtour du cadre. Pour rendre les panneaux encore plus efficaces, vous pouvez fixer les bords à l'aide d'un velcro solide. Cela crée un joint étanche autour de l'extérieur de la fenêtre, admettant encore moins de bruit.

Ajouter des contre-fenêtres tempête

Si vous avez des fenêtres en bois, en particulier des fenêtres à simple vitrage plus anciennes, vous pouvez renforcer leur capacité à bloquer le bruit en installant des contre-fenêtres devant elles. Cette couche de verre supplémentaire et l'espace d'air entre les deux fenêtres ajoutent des barrières supplémentaires à la transmission du son. Il s'agit d'une solution plus coûteuse que certaines des autres méthodes, mais l'ajout peut être une mesure intéressante contre le bruit. Si vous avez des fenêtres de remplacement en vinyle, l'ajout de contre-fenêtres n'est pas recommandé. La chaleur risque de s'accumuler entre les deux fenêtres à un degré suffisant pour que le cadre de la fenêtre en vinyle puisse se plier, s'incliner ou s'affaisser, endommageant la fenêtre de façon permanente.

Ajoutez une couche d’acrylique sur le verre

Une autre façon d'ajouter une couche de protection consiste à fixer une feuille d'acrylique sur votre vitre existante. La méthode n'est pas aussi efficace que les contre-fenêtres puisque vous obtenez un espace d'air plus petit entre les couches, mais elle est toujours raisonnablement efficace et moins coûteuse. Assurez-vous d'avoir une feuille de plexiglas suffisamment épaisse. Le plexiglas mince n'offrira pas beaucoup de protection acoustique. Utilisez également de l'acrylique de qualité qui ne se décolore pas en raison de l'exposition au soleil. Vous devrez mesurer l'intérieur de vos cadres de fenêtre, puis faire couper les panneaux de plexiglas pour qu'ils s'adaptent. Pour l'installer, vous devez d'abord construire un simple cadre en métal ou en bois. Construisez-le aussi profondément que le permet le cadre de votre fenêtre. Cela crée un espace d'air mort entre la fenêtre et votre feuille de plexiglas.

Ajouter  des rideaux insonorisés à la fenêtre

Comme les bouchons de fenêtre, les rideaux insonorisés sont assez faciles à installer, surtout si vous avez déjà des tringles à rideaux existantes. Parce qu'il s'agit de rideaux en tissu, ils sont plus attrayants qu'un bouchon de fenêtre à dos de bois.  Contrairement à un bouchon de fenêtre qui absorbe et bloque tous les bruits, les rideaux ne peuvent que les réduire. La  capacité d'absorption sonore est dictée par l'épaisseur des rideaux, la densité du tissu et la doublure intérieure qui ajoute une superposition et une épaisseur supplémentaire. Si vous souffrez d'une forte pollution sonore, les rideaux acoustiques ne résoudront pas seuls votre problème. Ils peuvent fournir une protection supplémentaire lorsqu'ils sont utilisés en conjonction avec d'autres méthodes. 

Conclusion 

Selon la méthode ou les méthodes que vous choisissez, vous obtiendrez une isolation phonique idéale pour vos fenêtres ainsi qu'une foule d'autres avantages. Toutes les méthodes décrites ici vous aideront à isoler vos fenêtres à des degrés divers ; isolation thermique en plus de l’isolation phonique. Cela signifie un meilleur contrôle des infiltrations d'air froid pendant l'hiver et une réduction des transferts de chaleur pendant l'été. Nos experts peuvent vous aider à choisir l’option qui correspondra à votre besoin et à votre budget. Il suffit de nous contacter pour décrire votre besoin et demander un devis gratuit.

FAQ

Comment renforcer l’isolation phonique de ses fenêtres ?

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit