137

Réglementation porte sectionnelle industrielle

 Réglementation porte sectionnelle industrielle

L'entretien réglementaire des portes industrielles constitue une obligation légale incontournable pour les entreprises et essentielle au bon déroulement de leurs activités. En se conformant aux normes établies, les sociétés assurent le fonctionnement optimal de ces équipements  indispensables, avec des retombées positives notables sur la sécurité des employés, l'efficacité opérationnelle des portes, et la réduction des dépenses à long terme.
Le manquement à ces obligations réglementaires expose l'entreprise à des sanctions telles que les amendes et des actions en justice, susceptibles de ternir son image et d'engendrer des frais significatifs. Les règles de maintenance s'appliquent à une gamme variée de portes, telles que les portes sectionnelles, les portes rapides, les portes en métal, ainsi que les portes coulissantes et pliantes utilisées dans l'industrie.
Parmi les différentes catégories, la porte sectionnelle industrielle est particulièrement valorisée pour sa contribution à un trafic fluide et sécurisé au sein des installations. De même, les portes rapides à enroulement méritent une attention spécifique, du fait de leur mécanisme unique.
Dans cet article, nous explorerons en détail la réglementation relatives aux portes sectionnelles industrielles, et notamment  les normes spécifiques, les obligations légales et les meilleures pratiques de maintenance pour garantir leur conformité et leur performance optimale.

porte sectionnelle industrielle

Conformité et sécurité des portes sectionnelles industrielles : normes et réglementations européennes et françaises

La norme EN 13241-1 est un pilier central dans le domaine des portes et portails industriels. En effet, elle agit comme une norme essentielle à l'obtention du marquage CE. Elle sert de fondement et fait le lien avec d'autres standards européens tels que la norme EN 12604, qui couvre les aspects mécaniques, et la norme EN 12453, dédiée à la sécurité d'utilisation.

Marquage CE: La réglementation française des portes sectionnelles industrielles

Depuis la mise en place de cette norme, en 2005, toute porte ou portail, qu'il soit manuel ou motorisé, est dans l’obligation d’arborer le marquage CE pour être commercialisé en Europe. La validation de cette conformité requiert un test initial de type “réalisé par un laboratoire reconnu”.

En France, la réglementation va au-delà des exigences européennes. Elle intègre des mesures supplémentaires telles que l'éclairage de la zone de mouvement, le marquage au sol et l'utilisation de signaux lumineux clignotants pour renforcer la sécurité. De plus, la France exige un entretien rigoureux des portes ou portails automatiques ou semi-automatiques, qui doivent être révisés au moins deux fois par an. Cette maintenance doit être documentée par un contrat écrit, typiquement un contrat de maintenance, et consignée dans un livret d'entretien.

porte garage motorisé

Au niveau européen, les portes motorisées doivent répondre à plusieurs réglementations : le règlement produit de construction (305-2011), la directive machine (2006/42/CE), la directive basse tension (2006/95/CE) et la directive sur la compatibilité électromagnétique (2014/30/UE). Chacune de ces directives garantissent la fiabilité et la conformité aux normes de qualité et de sécurité européennes.

Quelles sont les obligations de maintenance des portes industrielles ?

L'entretien des portes industrielles est un aspect fondamental qui assure la sécurité, l'efficacité et la longévité de ces équipements cruciaux dans les milieux industriels. Cet entretien implique plusieurs pratiques importantes ; de l'inspection minutieuse à la formation appropriée du personnel, en passant par la documentation rigoureuse et la conformité aux normes en vigueur.

Inspections régulières et maintenance préventive

Les inspections régulières sont au cœur de la maintenance, car elles aident à détecter toute anomalie, usure ou dysfonctionnement. Ces examens se concentrent sur divers éléments, y compris les dispositifs de sécurité, les mécanismes de verrouillage et les composants mécaniques et électriques. Le but est d'identifier et de résoudre rapidement tout signe de défaillance pour maintenir le bon fonctionnement et la sécurité des portes.

Nettoyage et la lubrification de mécanisme de verrouillage

Le nettoyage et la lubrification jouent également un rôle clé. Il est primordial de maintenir les portes propres, en particulier les rails et les roulements, pour prévenir les blocages et l'usure. La lubrification des parties mobiles est indispensable pour réduire la friction et favoriser  un fonctionnement optimal et silencieux.

Les tests de sécurité sont une autre composante importante, elles permettent de vérifier que les portes fonctionnent correctement, surtout en ce qui concerne les mécanismes d'urgence. La documentation, quant à elle, implique la tenue de registres détaillés des inspections, des maintenances et des réparations, ce qui facilite la gestion et la planification des opérations de maintenance.

Formation du personnel et dispositifs de sécurité

La formation du personnel garantit  une utilisation et une maintenance sécurisées des portes. Les opérateurs et les techniciens sont formés aux procédures de sécurité et aux opérations standards. Cette formation est mise à jour régulièrement pour intégrer les évolutions technologiques et réglementaires.

De plus, il est impératif que la porte soit équipée d'un mécanisme de commande qui nécessite une pression constante pour son activation ainsi qu’un dispositif anti-chute, conçu pour prévenir la chute du vantail en cas de défaillance d'un des éléments de suspension, capable d'absorber la charge dynamique en toute sécurité.

Normes de référence pour la maintenance

·         Norme EN 13241-1 : elle établit un cadre pour évaluer la performance et la sécurité des portes industrielles, ce qui représente la base pour le marquage CE.

·         Norme EN 16005 : spécifiquement destinée aux portes automatiques piétonnes, elle souligne l'importance de prévenir les risques de collision et les blessures.

·         Norme NFPA 80 : principalement en vigueur aux États-Unis, elle concerne les portes coupe-feu, soulignant l'importance de leur capacité à contenir les incendies.

En somme, la maintenance des portes sectionnelles industrielles est une tâche complexe qui exige une attention méticuleuse à la sécurité, à la conformité réglementaire, et à l'efficacité opérationnelle. Avec le respect de ces directives, les entreprises garantissent la sécurité de leur personnel et de leurs installations, mais aussi optimisent la durabilité et la performance de leurs équipements industriels.

Quelle est la fréquence requise pour l'entretien des portes sectionnelles  industrielles ?

Selon l'arrêté du 21 décembre 1993 relatif à l'entretien des portes et portails automatiques ou semi-automatiques sur les lieux de travail, il est impératif que ces équipements fassent l'objet d'un contrôle et d'une maintenance réguliers. La loi exige que ces vérifications soient effectuées au minimum tous les six mois, bien que cette fréquence soit ajustable en fonction de l'usage et des particularités de l'équipement concerné.

À qui s’adresser pour l’entretien des portes sectionnelles industrielles ?

L'entretien des portes et portails automatiques ou semi-automatiques est réalisable uniquement par des professionnels dédiés, notamment par des techniciens qui sont employés directement par l'entreprise, à condition qu'ils soient dûment formés et qualifiés pour ces tâches. Ces techniciens suivent des procédures documentées qui détaillent les méthodes de maintenance spécifiques.

Alternativement, il est possible de confier l'entretien à des prestataires externes spécialisés, engagés par le biais d'un contrat formel. Il est important de noter que bien que des organismes de contrôle agréés tels que SOCOTEC, APAVE, NORISKO, ou VERITAS puissent réaliser des inspections des aspects électriques, fonctionnels ou visuels, ils ne se substituent pas à l'entretien complet de l'équipement. Ces inspections sont indispensables, en particulier dans les bâtiments qui accueillent du public (Établissements Recevant du Public - ERP), mais elles doivent être complétées par une maintenance préventive effectuée soit par un professionnel de la fermeture, tel que METAL 2000, soit par un membre du personnel de l'entreprise spécifiquement formé à cet effet, conformément à l'arrêté du 21 décembre 1993.

Pour une intervention de qualité, n’hésitez pas à appeler METAL 2000 !

FAQ

0972101919 09 72 10 19 19 devis rideau metallique Devis gratuit