Porte de garage sectionnelle ou basculante, nos conseils.

09 72 10 19 19

Votre vieille porte de garage vient de rendre l’âme ? Vous voulez changer l’actuelle pour une plus récente, plus pratique ? Mais vous ne savez pas comment trancher entre une porte sectionnelle ou basculante ? Encore faut-il que vous connaissiez toutes les caractéristiques de ces deux modèles pour pouvoir faire votre choix. Porte de garage sectionnelle ou basculante, voici nos conseils sur le sujet.

Pourquoi choisir une porte de garage sectionnelle ?

Tout dépend comment vous souhaitez organiser votre espace dans le garage, mais sachez qu’il existe deux types de porte de garage de cette sorte : la sectionnelle typique, et la sectionnelle latérale.

porte de garage sectionnelle

La porte sectionnelle typique

La porte de garage sectionnelle typique, ou plus précisément la porte de garage sectionnelle plafond, est une ouverture pratique. Elle ne nécessite pas énormément de place ; au contraire, elle s’adapte à l’espace que vous disposez. Cousine de la porte coulissante, elle est articulée par plusieurs panneaux fixés sur des tubes, le tout maintenu par des charnières. Ce montage lui permet ainsi de glisser le long de rails latéraux. Ceux-ci ne prennent que très peu, voire quasiment pas du tout, de place puisqu’ils sont suspendus. Il vous faudra seulement son équivalent en termes de volume sous plafond, puisque c’est là qu’elle viendra se loger lors de l’ouverture. 

Le point non négligeable de cette porte, d’autant plus si votre garage donne directement sur un trottoir, est qu’elle ne déborde pas lors de l’ouverture ou de la fermeture. D’autant plus que c’est une porte très sécurisée : on ne peut ni l’enfoncer, ni la soulevée de force et encore moins si elle automatisée. Puisque oui, la porte sectionnelle plafond peut être entièrement automatisé. Elle est donc adaptable à tous types de garage, grand ou petit. En outre, cette porte peut suivre au plus près les limites d’ouverture, afin de ne perdre aucun centimètre d’espace et d’obtenir une ouverture complètement dégagée. Cette porte de garage permet également une excellente isolation phonétique et thermique. D’ailleurs, il est également possible d’y intégrer un petit portillon de battant piéton. Attention cependant, si votre toit de garage est pentu ce type de sectionnelle ne sera pas possible. 

Comment fonctionne-t-elle ? Les panneaux horizontaux, articulés entre eux via des charnières, viennent se positionner au plafond en étant guidés par deux rails horizontaux et verticaux.

Faisons un rapide récapitulatif de ses points forts :

  • Utilisation intelligente de l’espace
  • Ouverture dégagée
  • Sécurisée
  • Automatisée au besoin
  • Aucun débordement lors de l’ouverture
  • Isolée thermiquement et phonétiquement
  • Personnalisable

La porte sectionnelle latérale

La porte sectionnelle latérale est quant à elle la sœur de la porte coulissante. Elle est constituée de panneaux rectangulaire, articulée entre eux par des charnières. Lors de l’ouverture, elle glisse sur un pan de murs du garage appelé mur de refoulement. Il est donc important à noter qu’un pan de murs sera inutilisable pour l’entrepôt de quoi que ce soit, sinon votre porte ne s’ouvrira pas. Il faut donc bien envisager l’espace que vous pouvez lui consacrer lors de l’ouverture.

Dans son cas, intégrer un portillon piéton n’est pas envisageable. Elle conserve cependant l’élégance de ce type de porte, ne dépassant généralement pas la largeur standard d’un panneau habituel. Cependant, son avantage non négligeable reste le fait qu’il n’y ait pas de débordement d’ouverture. De plus, elle propose une excellente isolation des panneaux, à la fois thermique et phonétique. Tout comme sa sœur, il est également possible de l’automatisée au besoin, et permet une ouverture complètement dégagée.

Comment fonctionne-t-elle ? Les panneaux verticaux articulés entre eux par des charnières viennent se positionner sur le mur de refoulement, à droite ou à gauche selon la configuration que vous choisissez. Ces panneaux sont encadrés par deux rails, un en haut et l’autre en bas, permettant le guidage lors de l’ouverture. 

Faisons un rapide récapitulatif de ces points forts :

  • Sécurisée
  • Ouverture dégagée
  • Isolée thermiquement et phonétiquement
  • Automatisée au besoin
  • Aucun débordement lors de l’ouverture

Pour ces deux types de sectionnelle, il faut tout de même faire attention aux matériaux choisi. S’il est de mauvaise ou moyenne qualité, la porte sectionnelle n’aura pas eu résistance optimale, et encore moins la même longévité que la porte basculante.

Pourquoi choisir une porte de garage basculante ?

Vous avez envie de plutôt tablée sur une valeur sûre, un model déjà connu ? La porte basculante est toujours d’actualité, et vous pouvez choisir avec ou sans débordement.

porte de garage basculante

La porte basculante avec débordement

Constitué d’un seul panneau, cette porte est débordante d’au minimum 50 centimètres lors de l’ouverture. Il faut donc prévoir l’espace nécessaire en avant du garage et que rien ne gêne son basculement. C’est un modèle qui se manipule aisément, et qui peut être motorisée au besoin. Elle est également personnalisable puisque si vous en avez envie, un portillon pour piéton peut y être intégrer. Outre le fait qu’elle laisse un espace non négligeable à l’intérieur de votre garage, puisqu’elle se loge sous le plafond, cette porte possède un énorme avantage budgétaire. De plus, elle est particulièrement résistante dû au fait qu’elle n’est faite que d’un seul et même bloc. Cependant, attention, l’inconvénient majeure est qu’elle n’est pas adaptée au petit garage.

Comment fonctionne-t-elle ? Un mono-panneau bascule sur un pivot et glisse le long des rails fixés sur le plafond et sur le côté pour aller se ranger sous le plafond en laissant un débordement extérieur. 

Voici un rapide récapitulatif sur ses avantages :

  • Mouvement simple
  • Possibilité de motorisation
  • Prix attractif
  • Personnalisable
  • Durable dans le temps

La porte basculante sans débordement

Cette porte est constituée d’un seul et unique panneau, et contrairement à sa sœur, elle présente l’avantage de ne pas avoir de débordement lors de l’ouverture. En revanche, elle ne peut pas avoir de rails latéraux, et ne pourra pas être automatisée ou motorisée.

Nos conseils en plus

Nous vous conseillons donc de prendre le temps d’évaluer vos moyens financiers, la configuration de votre garage, vos préférences, pour choisir la porte de garage qui vous conviendras le mieux à tous points de vue.

Astuces & Conseils

Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?
25 janvier

Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?

Vous habitez une région ventée et vous hésitez à faire poser des volets roulants sur vos fenêtres ? Rassurez-vous ! Cela est tout à fait possible. En effet, les stores répondent à une norme établie en fonction de leur résistance au vent. … Continuer la lecture de Volet roulant exposé au vent : comment le choisir ?

Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d'urgence
24 janvier

Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d’urgence

Commander à distance les systèmes de fermeture de sa maison est une pratique qui s’intègre de plus en plus dans les foyers. Le volet roulant ne fait pas exception à la règle et devient lui aussi un matériel connecté, manipulable … Continuer la lecture de Volet roulant et domotique : un tandem à adopter d’urgence

rideau métallique
8 février

Victime d’une arnaque en dépannage rideau métallique, quels sont mes recours ?

Bien souvent, la panne rideau métallique se produit à un moment où vous n’avez pas le temps de vous occuper de ce genre de problème. C’est tard le soir et vous avez envie de rentrer chez vous ou alors en … Continuer la lecture de Victime d’une arnaque en dépannage rideau métallique, quels sont mes recours ?